SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Les vérifications des équipages internationaux et les SSV

KASBAH XALUCA, ERFOUD
Erfoud | Vérifications

En ce lundi 18 mars, à l’hôtel Xaluca, l’heure est aux vérifications techniques, administratives et médicales pour les 26 équipages internationaux et ceux qui sont dans la catégorie SSV/quad.

Une 29ème édition dédiée à Nasrin Sotoudeh

 « Vous nous avez manqués aux vérifications à Nice ! Je suis très fière que vous soyez là aujourd’hui, je sais combien ça été difficile de trouver vos sponsors. Vous pouvez vous applaudir. » C’est ainsi que Dominique Serra, fondatrice et directrice de l’événement accueille les 26 équipages. Cette 29ème édition est dédiée à Nasrin Sotoudeh, avocate iranienne et militante des droits de l’homme. Libérée en 2013 après plusieurs années de détention, elle a été à nouveau incarcérée pour s’être opposée publiquement au port obligatoire du voile et encourt une peine de 38 ans de prison et 148 coups de fouet. « En tant que femmes libres, nous pensons à elle et nous voulons faire savoir à son mari et son entourage que nous pensons à elle. »

Rien n’est laissé au hasard sur le rallye

Avant de passer aux choses sérieuses, l’après-midi commence avec une photo de groupe devant les dunes. Il fait beau, il faut chaud, l’humeur est évidemment au beau fixe. Les Gazelles ont reçu les gilets officiels de cette édition. De couleur bleue, ils font honneur aux fameuses « chaises bleues » posées le long de la Promenade des Anglais  à Nice. Elles en ont rêvé, elles l’ont ! Ce gilet est brodé des différents partenaires de ce rallye (ATOL, Afriquia, Les Eaux Minérales d’Oulmès, Bosch Car Service, CBA Informatique, Diana Holding, Aïcha)  et des armoiries du Royaume du Maroc. C’est un honneur pour elles car c’est le seul événement automobile à pouvoir les arborer.

L’Iritrack, un élément-clé de la sécurité

Serge Barbieux présente l’Iritrack, « le cordon ombilical qui les relie à la civilisation ». Ce boîtier est un dispositif relié à des satellites et il sera installé par les organisateurs dans chaque véhicule. Il permet de géolocaliser les participantes et de suivre leurs déplacements. C’est donc un élément-clé de la sécurité sur le rallye et les Gazelles doivent se souvenir surtout de l’utilisation de trois boutons. Le bleu permet de communiquer avec le PC course. En cas de besoin d’assistance technique, les Gazelles peuvent appuyer sur le bouton vert. Enfin, le bouton rouge sert à demander une assistance médicale en cas d’urgence ou d’accident.

La vérification de leur troisième compagnon

Christian Viano est à l’atelier mécanique où en présence des mécaniciens, chaque voiture est passée au crible : vérification de la garde au sol, du compteur kilométrique, des aménagements sécuritaires, liste des pièces de rechange. Et évidemment, les organisateurs vérifient que les filles n’aient pas de GPS avec elles. Les stickers sont ensuite adossés sur le véhicule. Ils ne viennent pas seulement décorer les véhicules des Gazelles. Ils permettent, d’identifier le numéro de chaque équipage mais aussi de mettre en avant les différents partenaires qui soutiennent le rallye tels que Koni France, MDJS, Euro4X4parts, Les Eaux Minérales d’Oulmès, Afriquia. Enfin, pour valider la conformité de leur véhicule, les Gazelles se voient remettre un carnet mécanique Bosch Car ServiceKraftwerk. C’est dans ce dernier qu’elles signaleront leurs problèmes et leurs observations. Et pour clôturer cette belle après-midi de vérifications, les Gazelles s’assurent auprès des médecins que leurs trousses médicales sont bien complètes et elles terminent avec un joli portrait d’elles…

2019-03-18T20:00:51+02:00

PARTENAIRES

#FreeNasrin

Dominique Serra dédie cette 29ème édition à Nasrin Sotoudeh – célèbre avocate Iranienne et militante des droits humains – qui purge une peine de prison de 38 ans et 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche » pour avoir  défendu des femmes qui ont enlevé leur foulard en public.

J’engage toutes et tous à signer la pétition pour la soutenir et demander sa libération.