SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Une prise en main pas si simple pour les E-Gazelles VINCI Immobilier

NEJJACK - NEJJACK
Prologue

Pour la troisième année consécutive, le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc présente la catégorie E-Gazelle VINCI Immobilier, une catégorie de véhicules 100% électriques. Elles sont 10 voitures à prendre le départ de cette 29ème édition.

Chaque jour, elles partiront sur un parcours aménagé pour ce type de véhicule. Aujourd’hui, pour se mettre dans le bain, les E-Gazelles ont effectué un prologue. Elles devaient effectuer une boucle avec un kilométrage idéal de 39,18 kilomètres et 3 balises à valider. En plus de maîtriser l’orientation, cette catégorie demande des aptitudes à l’éco-conduite car les filles devront gérer l’autonomie de leur voiture électrique. Et surtout, elles ne passeront pas partout dans le désert marocain.

Le cap et les galères…déjà…

500 mètres seulement après le départ, les E-Gazelles prennent déjà de bonnes habitudes. Elles sortent de leur véhicule pour prendre leur cap. Premiers caps et déjà…premières galères pour Virginie et Lucille, de la team 502 (Virginie HENRIOT / Lucile ASSIE - Sète Agglopôle Méditerranée): « On ne sait pas si ce relief correspond à ce qu’on voit. » Les deux filles roulent avec une voiture qui se recharge avec des panneaux solaires, comme la team 503 (Bénédicte FLORENTIN / Sabine GOUTIER - EDF). Un peu plus loin, la team 507 (Emilie AUBERT / Gaëlle BRUNERIE - AVENIR ENERGIES)cherche la piste car le sable s’étend face à elles et elles savent que leur voiture n’y passera pas. « Normalement, après avoir retrouvé la piste, on devrait prendre un cap à 90 degrés. » Les deux femmes travaillent dans l’environnement. « C’était donc cohérent pour nous de s’engager en électrique. » Pour les soutenir psychologiquement, elles ont emporté une mascotte « Monky junior », une peluche à l’égérie de Fénominots, une association qui œuvre pour réaliser les rêves d’enfants malades. « On va le mettre en scène un peu partout comme Amélie Poulain et son nain de jardin. »

Chercher ses marques ou prendre ses marques ?

L’équipage 505 (Aurélie DARD / Stéphanie PERUSSE - Intermarché Gaillard (74))inaugure un premier tankage…dans le  sable ! « On tente, on teste mais je ne pense pas que c’était une bonne idée le sable avec notre véhicule. » Elles sortent les plaques de désensablage avant de dégonfler. La solidarité s’exprime déjà. Et l’aventure a bel et bien commencé. La team 192 (Margaux MOUY / Lucille ANTOINE - Easy VO)s’arrête pour les sangler et les sortir de cette zone de sable. Le buggy prototype de l’équipage 601 (Charlène LESTIENNE / Barbara BARBIER - ASSURANCES LESTIENNE)change de pilote après avoir validé leur deuxième balise afin « de voir les sensations et de le prendre en main. Mais ça y est, on est en plein dedans. On redoutait de ne pas savoir où on était et finalement, on s’en sort pas mal. On a juste un peu galéré dans le sable mais là, niveaux repères et navigation, on se sent à l’aise et on a de bonnes sensations. » Et pour le kilométrage, les filles assurent : elles ont réalisé 24,18 kilomètres au lieu des 20,9 kilomètres que leur indiquait leur feuille de route.

Beaucoup d’enseignements tirés de ce prologue

Découverte, ce fut le  mot du jour pour les E-Gazelles VINCI Immobilier. Et apprentissage ! Stéphanie, de la team 505 (Aurélie DARD / Stéphanie PERUSSE - Intermarché Gaillard (74)), a participé deux fois à ce rallye dans la catégorie 4×4 et pourtant… « Je suis ébahie par l’électrique parce que finalement, c’est très stratégique. » Ces véhicules ne passent pas partout, les Gazelles doivent donc contourner certains obstacles, certains reliefs… Mais aussi le sable ! « Dès demain, on va se fier à nos choix plutôt que de suivre les autres », voilà le bilan de l’équipage 507 (Emilie AUBERT / Gaëlle BRUNERIE - AVENIR ENERGIES)après ce prologue. Il leur a permis d’analyser ce qu’elles pouvaient et ce qu’elles ne pouvaient pas faire avec leur voiture. « On a juste envie de faire mieux demain et de se dépasser ! »

2019-03-21T08:29:12+02:00

PARTENAIRES

#FreeNasrin

Dominique Serra dédie cette 29ème édition à Nasrin Sotoudeh – célèbre avocate Iranienne et militante des droits humains – qui purge une peine de prison de 38 ans et 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche » pour avoir  défendu des femmes qui ont enlevé leur foulard en public.

J’engage toutes et tous à signer la pétition pour la soutenir et demander sa libération.