SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Une 29ème édition dédiée à Nasrin Sotoudeh

PALAIS NIKAÏA, NICE
Nice | Vérifications

« Bienvenue et félicitations à vous toutes d’avoir pris le temps, d’avoir eu la détermination, le courage et la volonté d’être arrivées jusque-là. Vous pouvez vous applaudir et crier un bon coup ! » C’est avec ces mots que les Gazelles sont accueillies à l’intérieur du Palais Nikaïa de Nice par Dominique Serra, fondatrice et directrice du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc.

Cette 29ème édition est dédiée à une femme, Nasrin Sotoudeh : une célèbre avocate iranienne et militante des droits de l’Homme qui purge une peine de 38 ans de prison et 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche » pour avoir défendu des femmes qui ont retiré leur foulard en public. « Qu’elle sache que des femmes libres pensent à ellesIl y a une pétition pour ellen’hésitez pas à la signer. »

157 équipages sur le départ

Cette année, 157 équipages sont présents pour participer pendant 15 jours à ce rallye hors-piste dans le désert marocain et vivre une aventure hors du temps à bord de véhicules tout terrain. Parmi les 314 Gazelles, 78% d’entre elles participent pour la première fois à cette aventure, 13 nationalités seront présentes (France, Suisse, Belgique, Angleterre, Italie, Allemagne, Espagne, Australie, Géorgie, Lituanie, Maroc, Canada, Etats-Unis). « Je le dis chaque année : les décors changent, les circonstances changent. C’est tous ensemble que nous allons faire cette 29ème édition et j’espère que vous réaliserez tout ce dont vous rêvez ».  Les Gazelles sont réparties en 4 catégories selon leur véhicule : elles sont 126 équipages à prendre le départ dans la catégorie 4×4, dont deux en camion.  Huit équipages font partie de la catégorie Crossover, 13 sont en catégorie SSV/quad et enfin 10 ont intégré la catégorie E-Gazelle VINCI Immobilier.

« Une autre femme à la fin du rallye »

Cheffes d’entreprises, ingénieures, étudiantes, esthéticiennes, médecin, les Gazelles représentent plus de 220 métiers différents. Elles viennent de tous horizons pour relever un seul et même défi : faire le moins de kilomètres possibles sur un parcours défini et jalonné de balises. « Les différences se gomment durant ce rallye et cela permet de revenir à l’essentiel. La femme que vous êtes aujourd’hui ne sera pas la même à la fin du rallye » Avec une moyenne d’âge de 42 ans, les participantes ont de 23 à 71 ans et les équipages forment soit un duo mère/fille, d’autres ont choisi de vivre l’aventure entre collègues, cousines et mêmes entre belle-mère/ belle-fille 143 (Françoise MOURGUES-DELHAYE / Sofia TIQUET - Fibre Verte et Symbiooz). Certaines ont de l’expérience puisque 70 Gazelles se partagent 222 participations en tout et l’une d’entre elle en est à sa  19ème participation : « c’est le rallye qui conserve dit-elle ».

Des valeurs de solidarité et respect

Les Gazelles devront s’orienter et franchir les obstacles en naviguant à l’ancienne, sans GPS ni téléphone, avec simplement une carte, une boussole. « Cet événement vous appartient, il est à vous et nous sommes là, Marina et moi avec les 305 organisateurs. La seule chose que je vous demande, c’est du respect. Quand vous allez arriver sur le terrain, vous allez perdre vos repères et il faudra s’adapter mais vous apprendrez vite et c’est pourquoi on vous demande aussi d’avoir de la rigueur et de la solidarité avec vos coéquipières. »

Cette 29ème édition, soutenue par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, l’UNESCO, la Fondation Prince Albert II de Monaco ainsi que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, prendra le départ demain sur la Promenade des Anglais à Nice. En attendant, avant de partir sur les différents ateliers et les vérifications administratives et médicales, Dominique Serra termine avec un dernier mot : « profitez à fond, on ne se prend pas au sérieux mais on le fait avec sérieux avec de la bonne humeur. »

2019-03-15T14:52:59+02:00

PARTENAIRES

#FreeNasrin

Dominique Serra dédie cette 29ème édition à Nasrin Sotoudeh – célèbre avocate Iranienne et militante des droits humains – qui purge une peine de prison de 38 ans et 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche » pour avoir  défendu des femmes qui ont enlevé leur foulard en public.

J’engage toutes et tous à signer la pétition pour la soutenir et demander sa libération.