SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Les Gazelles tiennent le cap malgré la fatigue

MECH IRDANE - OULAD DRISS
Étape 5 MDJS | Marathon

Les Gazelles l’ont bien compris, la relâche n’est pas autorisée pour cette deuxième journée marathon, où les kilomètres sont plus que comptés…

Après une nuit « magique » dans le désert entre copines, les Gazelles sont de bonne humeur ce matin. « On a fait la grasse mat’, c’était agréable », raconte Jamila, de la team 152 (Jamila AZAÏS / Bérengère TRILLAT - AB FISH), qui s’est pourtant levée à 6h. En revanche, « le petit rituel du réveil par Dominique », a manqué à Valérie, de l’équipage 225 (Valérie SANTINI / Odile ALESSANDRI-CHIOLDI). « J’ai prévu d’enregistrer son message quand elle nous réveillera le dernier matin », ajoute la Gazelle. Marie, de la team 123 (Laurence HOURTICQ / Marie DE TAYRAC), prend son temps ce matin et « prend le temps d’apprécier la beauté des paysages ». La journée commence également sous les meilleurs auspices pour l’équipage 199 (Marie-Noël RACICOT / Nadia MORENCY - Groupe Boombox)qui a « trop bien dormi » en balise 6. Dès les premiers rayons de soleil, les équipages quittent leur balise et leur bivouac pour ne pas perdre de temps pour cette deuxième journée marathon.

Après une casse hier, Géraldine et Sylvie, de la team 154 (Géraldine VIGIER / Sylvie GODEAU-GELLIE - LA CABANE DU ROUTIOUTIOU), font, elles, route vers le bivouac. Elles espèrent pouvoir trouver une pièce et réparer leur véhicule à temps pour repartir sur l’étape 6 même si elles doivent désormais dire adieu au classement où elles étaient pourtant bien placées. Les Gazelles gardent le sourire et relativisent malgré la déception. Elles passent par la balise 7 pour faire coucou à leurs copines Gazelles, qui arrivent au compte-gouttes. Débarrassées de leurs « galères » de la veille, les Gazelles de l’équipage 180 (Carine HEDOU / Julie COUSIN - Vignobles Olivier Carême)savourent leur début de journée. Laetitia et Juliette, de la team 116 (Laetitia LAFON / Juliette MAS DAMOUR - Charente Pliage), arrivent en balise en se tapant dans les mains et en criant de joie ! D’autres galèrent… Plusieurs Gazelles font des erreurs de balise et comptent sur les autres équipages pour se recaler. « C’est pas grave, on repart car on est des Gazelles », lance Odile, de la team 225 (Valérie SANTINI / Odile ALESSANDRI-CHIOLDI).

Chaque balise trouvée est une petite victoire

D’autres Gazelles se sont pris au jeu du classement et cherchent à faire le moins de kilomètres. C’est le cas d’Alia et Léa, de la team 191 (Léa BAUDIER / Alia BOUCHAMA - BMCE BANK), qui râlent quand elles se rendent compte qu’elles ont fait 600 m de trop sur le kilométrage idéal entre la balise 6 et la 7. Pas le temps de trop réfléchir, il faut repartir pour espérer avoir toutes les balises avant la nuit. Les Gazelles enchainent les kilomètres dans des paysages grandioses : tantôt des steppes dignes de la savane africaine, tantôt des paysages lunaires. Elles arrivent bientôt en balise 9, non sans effusion de joie ! La fatigue commence à se faire sentir chez certaines Gazelles. La moindre balise trouvée est une petite victoire ! D’autres comprennent pourquoi on parle d’épreuve « marathon » : l’endurance à l’effort est une donnée primordiale ici.

Alexandra, de l’équipage 20 (Catherine KERAMIDAS / Alexandra CHAPUIS - EIFFAGE - CBA)arrive elle aussi à la balise 9 mais ne comprend pas comment elle a pu arriver là. « On s’est trop décapé mais on est contentes de nous car on fait de très belles triangulations », relativise Catherine. Les Gazelles ne sont d’ailleurs pas les seules à se tromper. Valérie et Frédérique, de la team 32 (Frédérique GREGOIRE / Valérie FONTAINE - AUTOCONTROLEPONTOIS)arrivent, elles, persuadées d’être au bon endroit et voient donc leurs espoirs déçus. Bonnes joueuses, les Gazelles de la team 20 (Catherine KERAMIDAS / Alexandra CHAPUIS - EIFFAGE - CBA)leur donnent le cap à suivre pour accéder à leur balise. C’est ça aussi « l’esprit gazelle » ! Plus que trois balises pour les équipages avant de rejoindre le bivouac qui a déménagé à Oulad Driss, un peu plus au sud.

2019-03-26T23:36:33+02:00

PARTENAIRES

#FreeNasrin

Dominique Serra dédie cette 29ème édition à Nasrin Sotoudeh – célèbre avocate Iranienne et militante des droits humains – qui purge une peine de prison de 38 ans et 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche » pour avoir  défendu des femmes qui ont enlevé leur foulard en public.

J’engage toutes et tous à signer la pétition pour la soutenir et demander sa libération.