SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Les Gazelles apprennent à se dépasser dans les dunes

NEJJACK - NEJJACK
Étape 3 Tsarine

La fébrilité est palpable ce matin sur la ligne de départ de l’étape 3, l’étape « Tsarine », celle qui entraîne les équipages dans le grand terrain de jeu de l’erg Chebbi, plus connu sous le nom de « dunes de Merzouga ». Sandrine et Angélique, de l’équipage 163 (Angélique GENEVOIS / Sandrine MAGE-BONNABAUD - FCE 63) ont opté pour le parcours X « pour amener le challenge jusqu’au bout ». Cette année, Sophie et Camille, de la team 140 (Camille BERCHON / Sophie Takenouti - Groupe BR MOTORS), ont décidé de faire un « rallye à la cool » donc l’objectif du jour pour elles, c’est de faire toutes les balises mais pas forcément au mètre près.

Sophie, de la team 24 (Sophie GUILLAUME / Sandrine GALLAND - QUAD TOUT TERRAIN Essey les Nancy (54)) n’est pas très rassurée mais est là « pour se dépasser ». « C’est vraiment une journée magique », confie la Gazelle qui garde d’ « excellents souvenirs » de ses précédentes participations. Mylène, de l’équipage 142 (Mylène LECIEUX / Céline BOGDANSKI - HYLA EVOLUTION), qui avait déjà fait le rallye en 2016, est ravie de retrouver les dunes. « à l’époque je n’avais pas bien navigué et j’étais sortie tôt des dunes donc j’espère aller au bout aujourd’hui ». La première dune passée est donc déjà une petite victoire pour elle et sa coéquipière Céline qui se sautent dans les bras une fois l’obstacle franchi.

« Ce soir on sera les reines du X »

Mais les Gazelles ne sont pas au bout de leurs peines. Qui dit dunes, dit sable et qui dit sable dit… tankages ! Les deux Nathalie de l’équipage 105 (Nathalie ROSSINI-RACAUD / Nathalie LEVERT - UMANOVE) prennent cela à la rigolade. « On fait une photo pour immortaliser le croisement de pont et montrer à notre coach », ironise ainsi la Gazelle, appareil photo à la main.  Même les « habituées » doivent sortir les pelles. « Les dunes ne sont pas dans le même sens les unes les autres donc c’est vraiment difficile », confie Hélène, de la team 238 (Hélène GRAND'EURY / Charlotte ZUCCONI - AFFI MOBILE), qui a pourtant remporté le Rallye Aïcha des Gazelles l’an dernier avec sa coéquipière Charlotte.

La journée est également difficile pour les SSV qui se tankent les uns après les autres. Une première pour Prune en dix-neuf ans de rallye. La Gazelle de l’équipage 30 (Prune SALTI / Saadia CHAMALI - GCF FOURCHARD & RENARD EIFFAGE) met en cause « un sable particulièrement mou ». Mais les Gazelles gardent leur bonne humeur légendaire. « Ce soir on sera les reines du X », s’amuse Marie, de la team 22 (Audrey GANTELET / Marie LAMOUILLE - SOGIMM).

Les équipages profitent de pouvoir rouler ensemble

Face à ces difficultés, encore plus que d’habitude, la première balise trouvée est donc synonyme d’allégresse. Laurence et Marie se lancent dans un tango endiablé. « Ce sera peut-être le seul CP qu’on trouvera alors autant qu’on en profite », souligne Laurence. Après la balise 1, les équipages profitent de l’autorisation exceptionnelle de pouvoir rouler ensemble, comme les équipages 25 (Véronique DE SYBOURG-SIFFERT / Laurence BRASEY - Michel Riedo&Fils SA) et 30 (Prune SALTI / Saadia CHAMALI - GCF FOURCHARD & RENARD EIFFAGE).

Les balises s’enchaînent, les tankages aussi. Camille et Sophie, de l’équipage 140 (Camille BERCHON / Sophie Takenouti - Groupe BR MOTORS), attendent « une dune facile pour se remonter le moral ». Les Gazelles solidaires ouvrent la voie à celles qui sont fatiguées et un peu découragées et progressent à leur rythme, une balise après l’autre, jusqu’à la sortie des dunes.

La fierté de s’être dépassées

Sur la ligne d’arrivée, les Gazelles ne cachent pas la fierté.« Je pensais ne jamais y arriver », lance Léa, de l’équipage 191 (Léa BAUDIER / Alia BOUCHAMA - BMCE BANK). « J’ai jamais été autant droit dans les dunes », se félicite Véronique, de la team 25 (Véronique DE SYBOURG-SIFFERT / Laurence BRASEY - Michel Riedo&Fils SA), pour la première fois au volant d’un SSV après avoir tenté le rallye en 4×4 pendant plusieurs années. « On a choisi le parcours Y pour ne pas perdre les places qu’on avait réussi à gagner hier dans le classement, on espère que ce sera payant », explique Danielle, de l’équipage 117 (Nathalie DRAPEAU / Danielle BRIDIER - BRIDIER FRERES TOP GARAGE ET SARL BRIDIER LEVEQUE MENUISERIE). « C’était impressionnant, ça faisait peur mais c’était super beau », commente Chloé, de la team 139 (Béatrice FOURNIER / Chloé FOURNIER - FEBRE).

Malgré le fait d’avoir raté leur quatrième balise, Laurence et Marie, de la team 123 (Laurence HOURTICQ / Marie DE TAYRAC) sont elles aussi « heureuses » et « fières » après « une journée d’éclate ». L’émotion est également au rendez-vous pour les deux Nathalie de l’équipage 105 (Nathalie ROSSINI-RACAUD / Nathalie LEVERT - UMANOVE) qui fondent en larmes et se félicite mutuellement avant d’applaudir leurs copines de la team 120 (Virginie GRIZON-SAMIT / Audrey ANTECH) lors de leur arrivée. « Viens pleurer avec nous », lance Audrey à sa coéquipière Virginie. Après cette journée riche, marquée par le dépassement de soi, les Gazelles sont récompensées par une coupe de champagne, offerte par  Tsarine, partenaire du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc.

2019-03-23T21:55:30+02:00

PARTENAIRES

#FreeNasrin

Dominique Serra dédie cette 29ème édition à Nasrin Sotoudeh – célèbre avocate Iranienne et militante des droits humains – qui purge une peine de prison de 38 ans et 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche » pour avoir  défendu des femmes qui ont enlevé leur foulard en public.

J’engage toutes et tous à signer la pétition pour la soutenir et demander sa libération.