SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Les ateliers mécaniques Bosch Car Service : où les Gazelles bichonnent leur troisième compagnon

RALLYE AÏCHA DES GAZELLES 2019
Autour du Rallye

Tout près du bivouac se dessine un autre monde : celui des ateliers mécaniques Bosch Car Service. Cet espace, aménagé à l’écart, est un lieu précieux pour les Gazelles. Elles y passent tous les jours et sans les mécaniciens, impossible d’aller au bout d’une telle compétition où les mécaniques sont soumises à rude épreuve.

De nombreux partenaires sur les ateliers mécaniques

Nouveau partenaire du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, Bosch Car Service est un réseau de garages indépendants qui comprend 650 points de vente en France, dans les territoires d’Outre-mer et au Maroc pour l’occasion. Il permet d’entretenir et de réparer tout type de véhicules. Sur les ateliers, le réseau fournit du matériel éléctro-portatif et des outils de diagnostic, tel que le KTS, un outil très important dans le monde de l’automobile qui existe depuis 30 ans et qui permet d’orienter les mécaniciens quant aux pannes éventuelles sur les véhicules.

En plus du soutien des partenaires techniques Euro4x4Parts et Koni, Kraftwerk, partenaire de l’événement depuis maintenant trois ans, fournit l’outillage à main pour l’assistance mécanique du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Leurs pinces, clefs et baladeuses à LED sont quelques-uns des outils qui ont été utilisés lors de cette 29ème édition. C’est une aide précieuse et la garantie d’un matériel de qualité pour les mécaniciens du rallye qui, chaque jour, doivent réparer les véhicules endommagés.

Les magiciens, les anges-gardiens, les sauveurs

En tout, ils sont près de 50 mécaniciens bénévoles à veiller sur les véhicules des participantes. Sept d’entre eux parcourent le terrain pour être là en cas d’appel mécanique. Cinq ateliers s’occupent donc d’examiner les pannes, dont un spécialisé dans les véhicules SSV et les voitures électriques des E-Gazelles VINCI Immobilier. Les mécaniciens vivent à un rythme inverse de celui du rallye. « Ce sont un peu nos sauveurs. Ils font des miracles pendant qu’on dort. » À la fin de la journée, en rentrant au bivouac, les équipages déposent leurs véhicules. Ils disposent d’une heure et pas une minute de plus pour déposer voiture et carnet de suivi au chef d’atelier. Sinon, c’est un kilomètre de pénalité par minute de retard. Généralement, les mécaniciens se mettent au travail vers 18h, et parfois ils passent leur nuit à réparer certains véhicules. C’est soit un simple check-up, soit de plus complexes interventions qui nécessitent plusieurs heures de travail. « J’y vais tous les jours, dès que je rentre parce qu’on met nos véhicules à l’épreuve et c’est important qu’ils les checkent. Ce sont les magiciens et s’ils n’étaient pas là, un bon nombre de filles ne repartiraient pas » raconte la pilote de la team 177 (Delphine BICHOFFE / France CLEVES - Greentech). Pour l’équipage 159 (Amandine LEPREUX / Elodie COTTER - Takoma), « ils sont nos anges-gardiens, ils nous rassurent. »

Les mécaniciens réalisent souvent de « petits miracles » et parviennent à redémarrer des véhicules déclarés HS. C’est Christian Viano, le responsable de la mécanique qui supervise ce monde parallèle : « On est tous des passionnés de 4×4 et de rallyes, ici. » explique-t-il. La passion, le dépassement de soi et l’aventure, c’est aussi sur les ateliers Bosch Car Service finalement…

2019-03-24T09:48:13+02:00

PARTENAIRES

#FreeNasrin

Dominique Serra dédie cette 29ème édition à Nasrin Sotoudeh – célèbre avocate Iranienne et militante des droits humains – qui purge une peine de prison de 38 ans et 148 coups de fouet pour « incitation à la débauche » pour avoir  défendu des femmes qui ont enlevé leur foulard en public.

J’engage toutes et tous à signer la pétition pour la soutenir et demander sa libération.